Reflets des 27 ans de l’Espace Enfants-Animaux
La page de Djinga
Djinga des P’tits Loups de Bidoune, bouvier bernois, née le 1.5.2008 et décédée le 15 novembre 2019
 :
Cliquez sur les flèches pour découvrir également nos autres chiens.
Et tu as été une magnifique chienne d’attelage, participant à des cortèges, désalpes et des fêtes d’enfants. Ces dernières années, tu accompagnais notre folle Lou en attelage en paire, lui donnant la possibilité de s’y initier sans être dérangée par ses réflexes de réactivité.Maintenant, elle devra tirer sa charrette seule, parce tu nous as quittés le vendredi 15 novembre, entourée de tes humains et un vétérinaire qui a su trouver les mots justes pour les apaiser dans ce moment de séparation émouvant. Dorénavant, tes hanches ne te lâcheront plus lorsque tu voudras faire un mouvement un peu rapide et tu n’auras plus besoin de médicaments pour calmer tes douleurs. Nous te garderons pour toujours dans notre cœur. Tu étais une chienne exceptionnelle, douce et magnifique. Pendant un certain temps, la tristesse nous envahira chaque fois que nous penserons à toi et ce sera souvent parce que, malgré ta discrétion, tu étais une chienne qui prenait beaucoup de place dans notre vie familiale. La tristesse se remplacera par de la zénitude et les souvenirs des moments passés avec toi nous remplira de chaleur. Merci d’avoir été avec nous pendant ces 11 ans et demi, tu nous as donné tant pendant ton séjour sur terre et nous ne t’oublierons jamais. Merci aussi à tous nos amis qui ont pensé à nous pendant ce moment douloureux de séparation, cela nous a aidés à le passer avec sénérité.
Les 27 ans de l’Espace Enfants-Animaux
La page de Djinga
Djinga des P’tits Loups de Bidoune, bouvier bernois, née le 1.5.2008 34 kg de tendresse, généreuse en signes d’affection, obéissante sans trop prendre des initiatives personnelles, d’un tempérament joyeux mais réservée à certaines occasions, vive malgré un handicap assez prononcé, pratiquant l’attelage canin avec enthousiasme - voici en quelques mots une description du caractère agréable de Djinga que nous avons rencontrée pour la première fois à l’âge de 3 semaines du côté de Douvaine, en France voisine. Aujourd’hui, presque dix ans plus tard, Djinga est restée notre “peluche vivante”, faisant la joie des nombreux enfants qui fréquentent notre Espace enfants-animaux. Sa grande douceur fait immédiatement oublier sa taille impressionnante et nos petits visiteurs apprécient énormément les moments-câlins que Djinga leur offre spontanément. A l’âge de 10 mois, Djinga a montré des premiers signes d’inconfort lors de ses déplacements. Les examens vétérinaires ont malheureusement confirmé qu’elle souffrait déjà toute jeune d’une importante dysplasie des deux hanches. Ne souhaitant pas l’immobiliser pendant de longs mois pour l’implantation de hanches artificielles, nous avons choisi des méthodes alternatives pour la soulager: de nombreuses séances d’ostéopathie, d’acupuncture et d’hydrothérapie pendant plusieurs années ainsi que des exercices physiques spécifiques répétés renforçant sa musculature l’ont aidé à se mouvoir plus ou moins normalement et apparemment sans douleur. Un grand coup de pouce lui a été finalement donné par l’implantation de billes d’or sur quatre points d’acupuncture près de ses hanches et sur le dos afin d’éviter une arthrose précoce dans les articulations concernées. Après plusieurs années d'une impressionnante vitalité pendant lesquelles elle participait à toutes les activités de nos autres chiens (attelage canin, parcours d'obstacles et autres occupations), Djinga montre maintenant les premiers signe de l'âge avançant et se repose de longs moments sur sa couverture préférée. Elle profite dorénavant d'une retraite bien méritée.